Rapport financier 2015

RAPPORT FINANCIER

L'objectif de nos centres n'est certainement pas de "faire du profit". Toutefois, chacun comprendra qu'il est nécessaire pour la pérennité de ceux-ci de maintenir un bon équilibre financier. C'est un travail permanent et en voici le résultat.

Ainsi, tout comme l'année dernière, nous vous présentons un résumé de la situation financière de nos ASBLs. Cet exercice n'a pas pour but de vous noyer de chiffres, mais bien de vous informer sur les postes les plus importants. L’exercice comptable 2016 n’étant pas encore clôturé à ce jour, nous vous présentons les données de l’année 2015. Celles-ci visent le mandala que forment nos trois centres : Nalanda, Schoten et Yeunten Ling.  L’organisation administrative permet en effet une présentation dite consolidée des comptes.

Il est habituel de comparer les résultats d'un exercice avec ceux de l'année précédente. Cela ne peut être le cas cette année, en raison de la plus-value importante qu'avait généré la réalisation des bâtiments de Cadzand. Il y a donc lieu cette fois, de comparer les rubriques hors Résultats exceptionnels. Les chiffres entre parenthèses donnent l'évolution par rapport à 2014.

RECETTES, DÉPENSES ET CASH-FLOW

Au total, les recettes représentent un montant de € 1.533.261,87 (+ € 117.813,46). Les dépenses courantes se chiffrent à € 1.391.252,93 (- € 4.155,40) en ce compris les amortissements.

Les intérêts payés, eux, s’élèvent à € 36.968,62 (- € 17.035,53) pour € 3.462,45 de produits financiers (+ € 2.926,96). Le résultat avant produit exceptionnel est donc positif pour € 108.502,77 alors qu'il était négatif pour € 33.428,58 en 2014.  Restent des produits et charges exceptionnels pour un solde positif de € 4.577,17 (opérations ponctuelles), et un précompte mobilier de € 542,96.Le cash-flow ainsi généré (résultat positif + frais non décaissés, ici les amortissements) a donc eu une influence positive sur la trésorerie de nos centres, soit € 346.814,46.

EVOLUTION DE L’ENDETTEMENT ET AFFECTATIONS DES SOMMES DEGAGEES

La décision prise en 2014, d'affecter le produit de la vente de Cadzand à la diminution des emprunts bancaires a eu un impact important en diminuant de manière structurelle les charges financières.

C'est pourquoi, fin 2016, dans cette même logique, il a également été décidé de liquider le prêt qui soulageait notre trésorerie. Ainsi à l'heure actuelle il ne nous reste plus qu'un prêt important, celui qui couvre la construction du nouveau temple à Yeunten Ling. Fin d'année 2016, le solde du capital à rembourser s'élève à € 653.662,10.

A côté de cette réduction de dettes, des travaux essentiels (finalisation des toits du temple et des studios ainsi que la mise en conformité du château), bien qu'ayant pris du retard, ont été engagés à Yeunten Ling. Il s'agit de travaux de longue haleine auxquels s'attellent avec votre aide, les équipes des trois centres.

CONCLUSION ET PERSPECTIVES

Vous l'avez vu, les recettes sont en augmentation pour des charges équivalentes. C'est le résultat des efforts quotidiens de tous qui permet cela. 

Le conseil d’administration tient donc à féliciter et à remercier tous les employés et tous les bénévoles pour leur dévouement au bon fonctionnement de nos Instituts.

Les bons résultats financiers présentés ici nous permettent ainsi d'envisager l’avenir de manière constructive. Des investissements importants restent à réaliser. Fin 2016, des choix stratégiques ont été faits en matière de sécurité, rénovation et engagement de personnel en lien direct avec l’augmentation des activités.

Merci à tous !