Méditation

Il est possible de méditer de deux manières dans nos centres : durant les week-ends ou les retraites que nos lamas dirigent ou durant les méditations silencieuses que nos autres centres organisent de manière régulière.

Dans nos centres, la base de la pratique méditative est Chiné, la méditation par le calme. Nous y apprenons à pacifier l’esprit et à nous concentrer sur un point. Au début de chaque entraînement, nous revenons sur la bonne position du corps et le positionnement de l’esprit. Pour ce faire, nous utilisons des points de soutien externes – comme un objet dans l’espace devant nous – ou des points de soutien internes – comme la représentation mentale d’une image de Bouddha. Nous apprenons à placer notre esprit sur notre respiration (il existe de nombreuses variantes) et enfin, dans un stade plus avancé, nous laissons notre esprit se poser tel qu’il se présente spontanément. Nous abordons divers styles et variantes de cette méditation par le calme, de telle sorte que le pratiquant peut choisir la forme de méditation qui lui convient le mieux et l’approfondir.

Nous abordons tous les stades de l’absorption méditative. Nous identifions tous les obstacles que l’on peut rencontrer pendant la pratique – mollesse, assoupissement, excitation et distraction – et nous apportons des remèdes puissants pour les contrer.

En partant d’un esprit calme, le pratiquant peut approfondir la méditation analytique. Il s’agit ici d’étudier ce qui se passe à chaque moment dans notre esprit, ce qui nous amène à comprendre comment notre esprit fonctionne.

Tout ce qui existe, que ce soit dans le Samsara ou le Nirvana, passe par l’esprit. Tous les grands yogis conseillent donc logiquement d’étudier de manière approfondie tout ce que nous percevons et pensons : D’où viennent nos pensées ? Où se trouvent-elles ? Où vont-elles ? Notre esprit est par nature clair et léger. Les pensées discursives nous cachent la légèreté originelle de notre esprit.

Les sessions de pratique quotidiennes nous apprennent à positionner notre esprit dans un état naturel dépourvu de distractions.

L’enseignement du Mahamoudra est le joyau de la couronne de l’entraînement à la méditation.

Le Grand Sceau – le Mahamoudra – est l’essence des enseignements Bouddhistes. Il embrasse la base, la voie et le but. Il a pour objectif la réalisation de la vraie nature de l’esprit et des phénomènes, des choses telles qu’elles sont. Le grand sceau fait référence tant aux exercices de méditation successifs qu’à l’état d’éveil vers lequel il conduit. Les enseignements dont il fait l’objet, sont surtout abordés au sein de l’école Kagyü : ils conduisent à une expérience directe de l’esprit.