Le complexe actuel

Yeunten Ling: Jardin pour l’étude et l’enseignement de l’Éveillé

À Huy, à quelques kilomètres au sud de Liège, se niche l’institut tibétain Yeunten Ling dans un magnifique écrin du Condroz, à un jet de pierre des Ardennes. Yeunten Ling surprend à chaque fois ses visiteurs, par la beauté de la nature, le calme agréable, le vieux château et les pelouses étendues où trônent un magnifique stupa, monument à la paix et une grande statue de Bouddha.
 
Celui qui se rend pour la première fois à Yeunten Ling, est touché par la beauté et la sérénité du lieu. Vous empruntez la drève de châtaigniers et, l’instant d’après, votre œil tombe sur le stupa, magnifique monument à la paix. Les différents niveaux et marches sont une référence aux 6 paramitas, les vertus transcendantes.
Le vieux domaine s’est enrichi en 2006 d’une nouvelle construction toute en harmonie. La nouvelle infrastructure comporte un temple, des salles de réunion et une cinquantaine de studios et chambres individuelles.
 
Le temple forme le bâtiment principal ; dans son socle se trouve un espace polyvalent. Le Dalaï-Lama attribua le nom ‘Thubten Shedrub Ling’ au temple, ce qui signifie ‘jardin pour l’enseignement et l’étude de l’Éveillé’. Le temple a été réalisé selon les standards de l’art tibétain, respecte les règles traditionnelles en termes d’architecture et d’ornementation et peut accueillir jusqu’à 700 personnes.
 
Trois autres volumes suivent les courbes du paysage  et abritent 50 studios, une bibliothèque, un espace polyvalent et les appartements du Dalaï-Lama.
Deux patios dessinent la transition entre la partie haute de ces bâtiments et la pente de la colline, ce qui donne à l’ensemble une échelle harmonieuse. Les toits bénéficient d’une finition en sedum, qui les intègre bien dans l’environnement boisé. Vu de la vallée, l’ensemble de la construction a un aspect typiquement tibétain.