Lamas invités

Lama Ngawang était – tout comme Lama Zeupa et Lama Tashi Nyima – élève au monastère de Kalou Rinpoché à Sonada (près de Darjeeling). Il y accomplit également la retraite de trois ans. Lama s’est ensuite spécialisé durant six années à Rumtek. Il réside actuellement en France. En tant que lama itinérant, il consacre son temps à visiter les différents centres Kagyu d’Europe pour y dispenser son enseignement. Lama Ngawang est connu pour sa patience sans limites. C’est un expert dans l’exégèse des textes rituels, les asanas et les mudras.

Lama Tcheudroub est né au sein d’une famille de yogis, non loin du Mont Kailash au Tibet. Cette montagne est considérée par les Bouddhistes et les Hindous comme étant la plus sacrée de l’Himalaya. Effectuer une Kora autour de cette montagne serait suffisant pour purifier tous les actes négatifs d’une vie entière. Lama Tcheudroub a bénéficié d’une éducation monacale classique dans un monastère en Inde et accomplit ensuite la retraite de trois ans à Rumtek. Il s’est par la suite spécialisé dans le Tantra du Kalachakra, durant une retraite complémentaire de deux ans. Lama réside principalement en Allemagne. Sa connaissance des rituels, ses méthodes pédagogiques uniques et ses réalisations personnelles dans la pratique du Dharma sont fortement appréciées.

Lama Seunam enseigne le Bouddhisme depuis 25 ans en France. Il connaît bien les Occidentaux et s’exprime couramment en français. Tout comme ce fut le cas pour nos lamas, c’est son maître spirituel – Kalou Rinpoché – qui l’envoya en France, après sa retraite de trois ans et trois mois. Lama Seunam s’y connaît pour formuler l’essence de la doctrine de Bouddha avec beaucoup d’à-propos. Ses enseignements sont très reconnaissables et accessibles pour les Occidentaux. Son enseignement de cœur à cœur mène à une compréhension rapide et immédiate du noyau de l’enseignement.